Mallet-Stevens, le Talent au coin de la rue

Au détour d’une rue, au hasard d’un rendez vous,  je me suis arrêtée net, surprise par une  architecture élégante semblant sortir du sol comme une plante vivace. Une construction imposante se prêtait sous mes yeux à la lecture de volumes dont les effets de masse et d’évidement suscitent la fascination. Je me trouvais dans la rue Mallet-Stevens, ravie de découvrir un endroit calme hors de l’agitation des rues adjacentes. Le projet que souhaitait Robert Mallet-Stevens à l’époque, était un hôtel particulier dans un cœur de verdure, exclusivement réservé au repos. L’édifice se veut monumental, une surface de 3827 m2. Même si les prétentions de Robert Mallet-Stevens se sont touvées réduites, son ouvrage n’en reste pas mois exceptionnel. L’imbrication des murs blancs rompt les lignes verticales des toîts terrasse disposés en gradins sur une rue entière. Ces espaces à ciel ouvert offrent des nids de verdure bordant les lignes de l’architecture. Des petites fenêtres aux baies vitrées, les murs se font aériens, la lumière entre partout. Le béton armé côtoie l’acier. Les surfaces nues et lisses des murs s’opposent habilement aux soubassements des façades en relief cannelé.

C’est en 1925 que s’affirme une esthétique moderne et nouvelle. Ce courant moderne apparaît dans la première moitié du 20 ème siècle avec le mouvement Bauhaus caractérisé par un retour au décor minimal et aux lignes géométriques pures. Les architectes Auguste Perret, Oscar Niemeyer et Le Corbusier furent parmi les protagonistes majeurs du mouvement «moderniste».

Aujourd’hui nous pouvons admirer les édifices et le talent de Mallet-Stevens à réunir la recherche de l’esthétique des lignes et des volumes architecturaux alliée aux exigences de fonctionnalité. D’autres ouvrages de Robert Mallet-Stevens sont encore visibles à Paris et Boulogne malgré la destruction ou l’abandon en plus grand nombre de son œuvre. Le témoignage d’un parcours architectural à porté d’yeux à redécouvrir pour le plus grand plaisir.

 

 

Photo05BDF 1Photo04BDF

Publicités